Retour
Presse

Budget vert : année 2 pour le département de la mayenne année 1 pour le sdis de la mayenne : une première en france !

  • Partagez  'Budget vert : année 2 pour le département de la mayenne année 1 pour le sdis de la mayenne : une première en france ! ' sur Facebook
  • Partagez 'Budget vert : année 2 pour le département de la mayenne année 1 pour le sdis de la mayenne : une première en france ! ' sur Twitter
  • Partagez 'Budget vert : année 2 pour le département de la mayenne année 1 pour le sdis de la mayenne : une première en france ! ' sur LinkedIn
  • Imprimer 'Budget vert : année 2 pour le département de la mayenne année 1 pour le sdis de la mayenne : une première en france ! ' en format PDF

1er Département à s’être doté d’un Budget Vert, la Mayenne consolide son budget vert pour la deuxième année consécutive. Pour la première fois en France, le Service départemental d’Incendie et de Secours de la Mayenne votera un budget vert.

Pour la première fois en France, dans le cadre de son budget pour 2021, le Conseil départemental de la Mayenne a voté un budget vert. Déjà très engagé dans une démarche « bas carbone », le Département a souhaité renforcer son action en mesurant l’impact de son budget sur l’environnement. Il sera voté les 9 et 10 décembre 2021.

  • Le budget vert permet ainsi au Département de quantifier son action, il s’agit d’un véritable indicateur de l’impact du Département sur l’environnement.
  • Il est aussi un véritable outil pédagogique pour permettre aux élus, aux agents, aux Mayennais d’appréhender que les décisions prises aient un impact direct sur l’environnement : l’écologie c’est l’affaire de tous !

« On oppose souvent les élus locaux et l’écologie. L’innovation et la mobilisation collective dont a fait preuve la Mayenne démontre l’inverse : nous sommes un département rural et nous nous mobilisons sans commune mesure pour l’écologie. C’est ça, l’écologie du territoire, c’est celle de tous les jours ». Olivier Richefou, Président du Conseil départemental de la Mayenne

 

Au fil des ans, le budget vert devient un vrai outil d'aide à la prise de décision politique, il permet un arbitrage financier éclairé en faveur du territoire. Ainsi pour son exercice 2022, le Conseil départemental de la Mayenne a repris les critères traditionnels à savoir : favorables, défavorables, et neutres que sont par exemple le versement des aides sociales.

 

Le budget vert 2022 a été perfectionné en termes méthodologiques pour permettre la cartographie la plus fidèle possible aux choix du territoire. Souhaitant maintenir le parallélisme avec le budget vert de l’Etat, le Département a intégré un nouveau critère : les dépenses non‐cotées. Ces dernières ne peuvent être quantifiées en l’état actuel des connaissances, comme le numérique par exemple.

Aussi, un élu référent en charge du Budget Vert a été nommé, il s’agit de Nicole Bouillon, 1ère Vice‐ Présidente du Conseil départemental. Elle s’appuie sur des élus relais dans chaque commission.

« Les élus départementaux, les agents du Département et les Mayennais se sont formidablement bien approprié le budget vert. Leur engagement et investissement pour sa réalisation nous permet aujourd’hui de proposer une version améliorée en termes méthodologiques et de réellement faire du budget vert ce qu’il doit être : un outil de décision politique. C’est une belle fierté pour la Mayenne qui s’illustre par son innovation. » Olivier Richefou, Président du Conseil départemental de la Mayenne.

 

Enfin, pour la première fois en France, le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) de la Mayenne va voter son propre budget vert, le 13 décembre 2021. Les sapeurs‐pompiers vont passer au peigne fin leurs dépenses, achats selon la même méthodologie que le Conseil départemental de la Mayenne.

« En tant que Président de la CNSIS, je suis fier que mon SDIS soit le premier à voter un budget vert, je ne manquerai pas de m’en faire le relai auprès de mes collègues pour que cette initiative soit décuplée sur les territoires. La sécurité civile et l’écologie n’ont pas à être opposées, bien au contraire, nos soldats du feu sont aussi nos soldats du climat, ils agissent au quotidien pour l’environnement ». Olivier Richefou, Président de la Conférence nationale des services d’incendie et de secours (CNSIS)

Type éditorial