Retour
Actualité

Classes orchestre : 51 en Mayenne !

  • Suivez nous sur Facebook
  • Suivez nous sur Twitter
  • Suivez nous sur LinkedIn
  • Imprimer (PDF)

En 2003, Philippe Boissel, conseiller pédagogique, Loïc Renault, professeur de musique, et André Lafontaine, Président de la Communauté de Commune du Bocage Mayennais, ont le projet un peu fou de créer une classe orchestre au collège Francis Lallart, à Gorron, pour sensibiliser les enfants à la musique en milieu rural. Rapidement soutenu par Marie-Cécile Morice, conseillère départementale, le projet est relayé par l’association nationale des orchestres à l’école (OAE), les collectivités territoriales, et l’éducation nationale. Il fête ses quinze ans…

Le lycée Victor Hugo à Château-Gontier, le collège Jean-Louis Bernard à Bais, l’école Simone Veil à Saint-Pierre-des-Nids etc. font partie des 25 établissements mayennais qui disposent de classes orchestres. La traditionnelle classe se transforme en orchestre pendant trois ans à raison de deux heures par semaine d’enseignement musical. Avec 51 classes au total, le département est le premier porteur du dispositif en France.

Des classes orchestres pour croire en soi

« En primaire ou en collège, les élèves peuvent choisir une option sur la base du volontariat partout en Mayenne. Les classes orchestres se divisent en deux temps : une heure d’orchestre gérée par un professeur de musique du collège et une heure de pupitre avec un enseignant de l’école de musique. » explique Loïc Renault, professeur de musique au Collège Francis Lallart. Sur le territoire mayennais, quinze écoles, dix collèges et un lycée sont concernés par le dispositif. « L’objectif est d’apprendre la musique de façon collective, de vivre ensemble et de développer des compétences humanistes de solidarité et d’humanité en groupe. » détaille le chef d’orchestre gorronais dont l’ambition est de faire des élèves « des citoyens plus ouverts au monde actuel avec une curiosité bien placée. » La volonté du professeur concorde avec l’objectif initial des partenaires qui souhaitaient impulser progrès scolaire et comportemental, promouvoir des valeurs telles que respect et solidarité, développer le sentiment de fierté des enfants et structurer leur confiance.

Au-delà du réel, l’aventure musicale et culturelle continue…

Loïc Renault témoigne des valeurs primordiales de l’orchestre selon lesquelles tout le monde a sa place dans l’apprentissage des élèves. « Qu’ils soient au premier rang ou au dernier rang, à la batterie ou à la trompette, ils ont le même projet, ils ne sont pas seuls. » Aujourd’hui le champ d’action des classes orchestres a largement dépassé les frontières de la salle de classe. En 2017, trois d’entre elles (Gorron, Château-Gontier et Renazé), soit une soixantaine d’élèves, se sont envolées à New York où elles ont joué le répertoire de la musique américaine à Brooklyn et à Central Park. Les classes orchestres ont également vu naître de nombreuses vocations musicales comme le groupe de jazz pop funk, Paire 2 Trois, composé de six musiciens dont deux sont issus des classes orchestres de Gorron… Pour Loïc Renault, « ces classes sont un moyen de vivre le collège autrement, pour l’épanouissement de l’enfant, par le sport avec l’UNSS, ou la musique avec la classe orchestre… » À l’occasion des quinze ans des classes orchestres, les apprentis musiciens ont enregistré un CD montrant l'étendue de leur talent, avec des œuvres composées par le compositeur Étienne Perruchon et des morceaux avec le groupe de Jazz professionnel JOH 4TET.  Le collège Francis Lallart fêtera cet anniversaire les 10, 11 et 12 mai prochain, en musique !

Programme :

Vendredi 10 mai : soirée autour du cinéma avec la projection du court métrage réalisé dans le cadre d'un projet avec le Centre National du Cinéma en première partie et l'orchestre Symphonique de la Haute Mayenne en seconde partie

Samedi 11 mai : repas pour parents d’élèves, anciens... Repas cabaret jazz avec le JOH 4TET

Dimanche 12 mai : concert de gala avec l’orchestre de la police nationale

 

Type éditorial