Retour
Actualité

Collecte de la banque alimentaire les 25 et 26 novembre

  • Partagez  'Collecte de la banque alimentaire les 25 et 26 novembre' sur Facebook
  • Partagez 'Collecte de la banque alimentaire les 25 et 26 novembre' sur Twitter
  • Partagez 'Collecte de la banque alimentaire les 25 et 26 novembre' sur LinkedIn

Comme chaque année la banque alimentaire procède à une grande collecte annuelle, qui aura lieu les 25 et 26 novembre. L’objectif est de recevoir près de 70 tonnes de produis alimentaires ou d’hygiène. L’association sait qu’elle peut compter sur la générosité des Mayennais. Vous retrouverez les 650 Gilets orange, bénévoles de la BA 53, dans près de 60 magasins. 

Le président de la Banque alimentaire 53, Miguel Sanchez, a décidé de raccrocher après six années d’exercice. Engagé dans le bénévolat caritatif depuis plus de vingt ans, c’est un homme d’action  qui a des idées et de l’audace.

- Votre sixième année se terminera à la prochaine assemblée générale, entre mars et juin 2023. Pourquoi  arrêtez-vous ? - « C’est un poste très riche, passionnant et très prenant mais je ne veux pas faire « le mandat de trop ». Je pense qu’à un moment il faut savoir passer le relais. J’ai aussi envie de consacrer plus de temps à ma famille, notamment mes parents âgés qui vivent à Majorque. Aussi je dois passer le flambeau au printemps, mais nous aimerions trouver mon successeur le plus tôt possible pour l’accompagner pendant les premiers mois. Contrairement à d’autres banques alimentaires, la Mayenne n’a pas de directeur, aussi les responsabilités reposent sur le président même si les membres du bureau prennent en charge d’autres missions. Ils ont tous de grandes compétences, et cela facilite les prises de décisions. Présider c’est être aussi dans l’action directe. »

- Comment fonctionne la banque alimentaire ? –« C’est une association qui a été créée pour aider les gens démunis mais aussi pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Elle récupère des denrées périssables qui ne sont plus mises en vente dans les hypermarchés et petites, moyennes et grandes surfaces. D’autres denrées proviennent d’industries agro alimentaires, de producteurs laitiers, puis du fond européen, de l’État, d’échanges avec d’autres banques alimentaires et enfin de notre collecte annuelle. L’année dernière nous avons récupéré 719 tonnes de denrées, dont 680 tonnes distribuées à nos 56 partenaires (associations, CCAS, communautés de communes, épiceries sociales). Chaque jour nous avons remis 4184 repas aux 10 818 bénéficiaires mayennais. En 2022, nous atteindrons certainement 4700 repas pour 12 000 personnes. Cela demande des moyens humains et matériels. Nous avons une équipe de 80 bénévoles qui assurent la logistique. »

- Que vous a apporté cette expérience de président de la banque alimentaire ? –« Cela a été très enrichissant, car il y avait une vraie synergie entre associations. Et pour moi qui venais de Paris cela m’a aidé à mieux connaître la Mayenne et les différents rouages institutionnels. Il faut être très disponible et avoir des compétences dans l’agro alimentaire, la finance ou l’hygiène alimentaire. J’ai appris au fur et à mesure. Et puis il faut avoir des idées, créer des choses, c’est ce qui fait évoluer une association.»

Type éditorial