Retour
Actualité

FAQ : vos questions, nos réponses

  • Partagez  'FAQ : vos questions, nos réponses' sur Facebook
  • Partagez 'FAQ : vos questions, nos réponses' sur Twitter
  • Partagez 'FAQ : vos questions, nos réponses' sur LinkedIn
  • Imprimer 'FAQ : vos questions, nos réponses' en format PDF

Retrouvez ici toutes les questions que vous pouvez vous poser. Cette foire aux questions a été élaborée à partir des réponses de la Direction Générale de la Cohésion Sociale et des services du Département.

  • Accueil des enfants de 0 à 3 ans 

Vous êtes parent, assistant.e maternel.le, structure d’accueil, professionnel de la petite enfance, trouvez toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur les modes d’accueil du jeune enfant, durant la phase 3 du déconfinement, dans le guide ministériel .

Prévention des violences intra-familiales

Mon enfant est confié à l'aide sociale à l'enfance

Je suis suivi(e) avec mon ou mes enfants dans le cadre d’une mesure éducative à domicile de mileu ouvert (AED ou AEMO)

Organisation des audiences et gestion des mesures judiciaires 

Suivi des mineurs non accompagnés

Besoin d’écoute ?


 

Retrouvez nos réponses aux questions que vous pouvez vous poser.

  • Comment puis-je expliquer le Covid-19, les gestes barrières… à mon enfant ou adulte en situation de handicap ?

Des information adaptées sont accessibles sur le site du Groupement national centre de ressources autisme : https://gncra.fr/covid-19-ressources-familles/

En vidéo, en FALC (facile à lire et à comprendre), pour les adultes et les enfants, ces informations abordent de nombreux sujets en lien avec le Covid 19  : Qu’est-ce que le Covid-19 ? Comment expliquer les gestes barrières à mon enfant ? Comment l’occuper ? Quelles solutions pour organiser au mieux son quotidien à la maison ?

 

  • Je suis un enfant ou un adolescent victime de violence, à qui puis-je parler, m’adresser ?

Vous devez appeler le 119 : une écoute vous sera apportée 24h sur 24h et 7j sur 7. Ces appels peuvent être rendus anonymes.

 

 

  • Que dois-je faire si j’entends régulièrement des cris, des insultes à l’encontre d’enfants, ou si je suspecte des violences intra familiales dans mon entourage ou voisinage ?

Vous devez appeler le 119 qui assure, sur le plan national, une continuité de service 24h sur 24h et 7j sur 7. Ce numéro permet de répondre à tous les appels, notamment ceux des enfants et des adolescents. Ces appels peuvent être anonymes.

Vous pouvez aussi appeler la cellule de recueil des informations préoccupantes du département au   02 43 59 57 84 , ou laisser un mail : crip@lamayenne.fr

Par ailleurs, la cellule de recueil des informations préoccupantes est aussi joignable, notamment la semaine, pour recueillir vos observations et vos inquiétudes en lien avec les difficultés de prise en charge d’un enfant. Votre correspondante sera à votre écoute et vous accompagnera dans l’analyse de la situation et envisagera avec vous les suites à donner. Selon la situation, une équipe pourra être dépéchée pour intervenir et procéder à une évaluation rapide.

Pour tout cas de danger grave et immédiat, nécessitant une intervention sur place et rapide, il convient de contacter les services de première urgence, y compris le WEEK END : les services de police ou de gendarmerie (17 ou 112), les pompiers (18 ou 112)

 

  • Vais-je pouvoir bénéficier de visites médiatisées ?

Les visites médiatisées sont suspendues jusqu’à nouvel ordre. Toutefois, si c’est possible techniquement, nous vous permettrons  d’échanger avec votre enfant via Skype ou face time. Cet échange et sa durée seront fonction de la situation de votre enfant. Si vous ne pouvez pas recourir à ce moyen, il vous sera proposé un échange téléphonique.

 

  • Vais-je recevoir mon enfant en droit de visite ou en hébergement  (DVH) ?

Les DVH sont également suspendus et remplacés, quand cela est possible, par des échanges via Skype ou facetime. Dans tous les cas, vous pourrez échanger avec lui par téléphone.

 

  • Je suis un enfant ou un adolescent victime de violence, à qui puis-je parler, m’adresser ?

Vous devez appeler le 119 : une écoute vous sera apportée 24h sur 24h et 7j sur 7. Ces appels peuvent être rendus anonymes.

 

  • Que dois-je faire si j’entends régulièrement des cris, des insultes à l’encontre d’enfants, ou si je suspecte des violences intra familiales dans mon entourage ou voisinage ?

 

Vous devez appeler le 119 qui assure, sur le plan national, une continuité de service 24h sur 24h et 7j sur 7. Ce numéro permet de répondre à tous les appels, notamment ceux des enfants et des adolescents. Ces appels peuvent être anonymes.

Vous pouvez aussi appeler la cellule de recueil des informations préoccupantes du département au   02 43 59 57 84 , ou laisser un mail : crip@lamayenne.fr

Par ailleurs, la cellule de recueil des informations préoccupantes est aussi joignable, notamment la semaine, pour recueillir vos observations et vos inquiétudes en lien avec les difficultés de prise en charge d’un enfant. Votre correspondante sera à votre écoute et vous accompagnera dans l’analyse de la situation et envisagera avec vous les suites à donner. Selon la situation, une équipe pourra être dépéchée pour intervenir et procéder à une évaluation rapide.

Pour tout cas de danger grave et immédiat, nécessitant une intervention sur place et rapide, il convient de contacter les services de première urgence, y compris le WEEK END : les services de police ou de gendarmerie (17 ou 112), les pompiers (18 ou 112)

 

  • Vais-je pouvoir bénéficier de visites médiatisées ?

Les visites médiatisées sont suspendues jusqu’à nouvel ordre. Toutefois, si c’est possible techniquement, nous vous permettrons  d’échanger avec votre enfant via Skype ou face time. Cet échange et sa durée seront fonction de la situation de votre enfant. Si vous ne pouvez pas recourir à ce moyen, il vous sera proposé un échange téléphonique.

 

  • Vais-je recevoir mon enfant en droit de visite ou en hébergement  (DVH) ?

Les DVH sont également suspendus et remplacés, quand cela est possible, par des échanges via Skype ou facetime. Dans tous les cas, vous pourrez échanger avec lui par téléphone.

 

  • Vais-je continuer à avoir des nouvelles régulières de mon enfant ?

Les référents éducatifs et les accueillants restent vigilants à l’évolution de la situation de votre enfant. Ils vous informeront en vous donnant des nouvelles par mail, par SMS ou par téléphone.

 

  • Puis-je appeler le référent éducatif de mon enfant ?

Vous pouvez appeler le référent éducatif ou solliciter un rappel de ce dernier auprès du service (0243591495). Le service est joignable tous les jours de la semaine de 9h à 12h et de 13h30 à 17h.

 

  • Est-ce que les suivis médicaux dont mon enfant a besoin continuent d’être assurés ?

Seuls les suivis médicaux dits d’urgence sont maintenus ; les suivis de type dentistes,  orthophonistes sont différés. Par ailleurs, les renouvellements des prescriptions médicales se feront auprès du médecin traitant ou auprès de la pharmacie.

Pour toute urgence médicale, l’accueillant de votre enfant se mettra en lien avec les soignants et vous serez tenus informés.

 

  • Mon enfant est atteint par le COVID 19

Si votre enfant est touché au sein de son lieu d’accueil, vous serez informé dès que possible et nous vous communiquerons régulièrement des nouvelles de l’état de santé de votre enfant.

 

  • Je suis atteint par le COVID 19 et mon enfant est confié

Vous pouvez nous informer et nous évaluerons, avec vous, l’opportunité de transmettre cette information à votre enfant et la manière de formuler cette information auprès de lui. Cette information est primordiale si votre enfant a eu un contact récent avec vous :  l’accueillant devra augmenter sa vigilance quant à l’état de santé de votre enfant.

 

  • Mon accompagnement est-il maintenu durant cette période ?

L’accompagnement se poursuit. Il prend toutefois une autre forme : il est privilégié les contacts par téléphone, SMS ou mail. L’éducateur ne se déplacera à votre domicile qu’en cas de situations particulières, notamment d’urgence, et sous réserve d’une validation hiérarchique. Dans le cas d’un déplacement, il sera demandé à chacun d’appliquer les gestes barrière.

 

  • Puis-je contacter mon référent éducatif ?

Vous pouvez solliciter votre référent éducatif en vous adressant directement à lui ou au standard du service. Si vous êtes particulièrement préoccupé, appelez-le pour échanger et pour lui faire part de vos questionnements.

 

  • Les actions collectives sont-elles maintenues pendant la durée du confinement ?

Non, les actions collectives ne sont pas maintenues.

 

  • Je suis atteint du Covid 19 et/ou mon enfant aussi, dois-je en informer l’ASE ?

Si vous et vos enfants êtes suivis dans le cadre du milieu ouvert, vous pouvez informer le référent éducatif. Il évoquera avec vous les gestes barrière à respecter impérativement ainsi que la manière de les transmettre à votre enfant. Il pourra vous aider à aborder cette maladie avec votre enfant.

 

  • Les audiences sont–elles maintenues ?

Les audiences au tribunal sont suspendues. Seules les situations d’urgence sont traitées.

 

  • Comment va s’organiser le renouvellement des mesures ?

Les plus lieu à assistance éducative se feront sans audience. Les renouvellements d’AEMO et de placement  pourront se faire sans audience, si la situation le nécessite et sous réserve d’accord de toutes les parties.

Cette organisation concerne toutes les mesures qui arrivent à échéance avant le 1er juin 2020.

 

 

  • Je suis bénévole d’une association et/ou je connais un jeune MNA qui présente des symptômes de Covid 19, qui dois-je contacter ?

La direction de l’aide sociale à l’enfance poursuit ses interventions pendant la période de confinement pour soutenir autant que possible les jeunes mineurs non accompagnés.

Si vous observez qu’un jeune MNA présente des symptômes, sauf urgences majeures, vous pouvez joindre le service éducatif spécialisé dans l’accompagnement des mineurs étrangers (SESAME). Le service est joignable au 02 43 59 14 40 en journée (le soir de 18h à 9h, et le week-end, une personne est joignable au 02 43 66 45 88).

Les référents éducatifs et les accueillants restent vigilants à l’évolution de la situation de votre enfant. Ils vous informeront en vous donnant des nouvelles par mail, par SMS ou par téléphone.

 

  • Je suis un ado (ou un parent) et je rencontre des difficultés dans l’échange avec mes parents (mon enfant ou mon ado). Qui peut m’aider ?

Plusieurs structures existent pour vous aider :

Le Centre médico-psycho pédagogique (pour les 3-18 ans) : accueil téléphonique au 02 43 56 07 00 du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h30

La Maison des adolescents (pour les 11-21 ans) : Du lundi au vendredi, de 9 h 30 à 17 h 30.
Tél. 02 43 56 93 67. Mail : contact@mda53.fr  Facebook : MDA53 et Instagram.

Type éditorial