Retour
Presse

Le Conseil départemental dénonce le vandalisme de ses véhicules, dans le quartier Saint-Nicolas (Laval) dans la nuit du 16 au 17 avril

  • Partagez  'Le Conseil départemental dénonce le vandalisme de ses véhicules, dans le quartier Saint-Nicolas (Laval) dans la nuit du 16 au 17 avril' sur Facebook
  • Partagez 'Le Conseil départemental dénonce le vandalisme de ses véhicules, dans le quartier Saint-Nicolas (Laval) dans la nuit du 16 au 17 avril' sur Twitter
  • Partagez 'Le Conseil départemental dénonce le vandalisme de ses véhicules, dans le quartier Saint-Nicolas (Laval) dans la nuit du 16 au 17 avril' sur LinkedIn
  • Imprimer 'Le Conseil départemental dénonce le vandalisme de ses véhicules, dans le quartier Saint-Nicolas (Laval) dans la nuit du 16 au 17 avril' en format PDF

À la suite d’une interpellation, une nuit de violence s’est déclenchée dans le quartier de Saint-Nicolas à Laval, dans la nuit de samedi à dimanche. Une trentaine de voitures ont été vandalisées, dont 10 appartenant au Conseil départemental de la Mayenne.

Garés sur le parking du Palindrome, des véhicules détériorés appartenaient également à l’association l’ADAPEI, qui travaille en lien avec le Département pour favoriser l’autonomie et l’insertion des personnes en situation de handicap. Selon les premiers éléments, les véhicules auraient été déplacés sur la chaussée afin de faire barrage aux secours intervenant sur le palindrome, où se trouvaient des voitures incendiées. Ces agissements ne sont pas acceptables.

 

Les 10 véhicules du Département étaient utilisés par les agents des différents services (centre départemental de la solidarité, interventions de maintenance informatique dans les collèges...). Ils sont endommagés et inutilisables en l’état (vitres, pare-brise, rétroviseurs cassés...). 

 

L’impact matériel est aussi professionnel puisque les visites des agents pour accompagner les familles sont compromises. Le Conseil départemental va s’organiser rapidement afin de mettre à disposition d’autres véhicules, durant le temps de réparation.

 

« Je tiens à remercier les forces de police et les pompiers qui sont intervenus dans des conditions difficiles. Il n’est pas acceptable que des individus puissent bloquer une mission essentielle d’intérêt général. Le Département s’organise pour queles véhicules soient remplacés le plus rapidement possible pour répondre aux besoins des Mayennais. »

Olivier Richefou, Président du Conseil départemental de la Mayenne

Type éditorial