Retour
Presse

Le département de la Mayenne favorise l'écomobilité et l'économie sociale et solidaire

  • Partagez  'Le département de la Mayenne favorise l'écomobilité et l'économie sociale et solidaire' sur Facebook
  • Partagez 'Le département de la Mayenne favorise l'écomobilité et l'économie sociale et solidaire' sur Twitter
  • Partagez 'Le département de la Mayenne favorise l'écomobilité et l'économie sociale et solidaire' sur LinkedIn
  • Imprimer 'Le département de la Mayenne favorise l'écomobilité et l'économie sociale et solidaire' en format PDF

Le Conseil départemental met à disposition d’Emmaüs 53 un véhicule électrique, à compter du 4 février 2022. Doter la communauté Emmaüs d’un véhicule propre répond tout à la fois au besoin de mobilité des compagnons pour leur déplacement en milieu rural et péri-urbain et, au souhait du Département de la Mayenne de favoriser une mobilité verte.

Le Conseil départemental de la Mayenne est engagé dans un programme ambitieux sur les mobilités durables visant à encourager les modes de déplacement doux et les mobilités bas carbone : déplacements à vélo, co-voiturage, autopartage, motorisations alternatives au thermique, etc. Dans cet objectif, des véhicules électriques ont déjà été mis à la disposition des Services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) ou encore des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI), pour les personnes en perte d’autonomie (grand-âge ou handicap). 

Par ailleurs, le Département accompagne les acteurs de l'économie sociale et solidaire du territoire, parmi lesquels Emmaüs 53. Il a ainsi souhaité répondre favorablement à la demande de Jacques Beauvallet, Président d'Emmaüs en Mayenne, de disposer d'une voiture électrique (Blue car), permettant aux compagnons de se déplacer pour leurs rendez-vous médicaux vers Laval, Quelaines-Saint-Gault et Château-Gontier-sur-Mayenne.

Sur l’axe du ré-emploi et des déchets, Emmaüs est un acteur important dans le département. Depuis de nombreuses années, le Conseil départemental a noué avec l’association des partenariats professionnels et lui accorde annuellement une subvention de 30 000 € pour :

  • Le traitement des encombrants ;

  • La collecte en déchèterie des objets en bon état (environ 650 tonnes collectées l’an dernier,

    soit 2 kg/habitant/an) ;

  • La promotion du réemploi ;

  • La réparation de vélos à destination des enfants de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE).
     


Contact Presse :

Conseil départemental de la Mayenne - Direction de la Communication et de l’Attractivité : Géraldine Galodé -  geraldine.galode@lamayenne.fr

Type éditorial