Retour
Actualité

Les Emergences : WHISPER NIGHT

  • Suivez nous sur Facebook
  • Suivez nous sur Twitter
  • Partagez

Créé en 2003 et porté par un collectif de 13 structures culturelles du département, ce dispositif bisannuel permet de repérer les groupes et musiciens émergents résidant en Mayenne, dans le domaine des musiques actuelles (rock, métal, électro, jazz…). Chaque année les finalistes bénéficient d’un accompagnement dans leurs premières scènes, et peuvent mieux se faire connaître des professionnels et programmateurs. Pour l’édition 2019, le jury a sélectionné quatre groupes : Cygnus, Maine!, Tristan Faulkner et Whisper Night. La finale se déroulera le 16 mars prochain aux Ondines à Changé.

WHISPER NIGHT

Le jeune groupe de métal lavallois, formé il y a cinq ans, a bien évolué musicalement et scéniquement. Composé de Liam Barbier (batterie), de Pierre Bedue (guitare rythmique), de Quentin Bruyère (basse) et de Julien Mellier (chant et guitare), il a trouvé un style bien à lui, s’inspirant du death metal, du hardcore ou du métal core. Avec ses influences (Children of Bodom, Miss May I, Parkway Drive…) Whisper Nihgt se distingue avec des intros mélodiques, des entrées en matière fracassantes et de gros breakdowns. Âgés d’une vingtaine d’années, les quatre musiciens ont de l’énergie à revendre. C’est Liam qui écrit les textes (en anglais) et Julien qui compose la musique.  « En 2016 on a commencé à se faire connaître. On a joué des concerts à Laval, Rennes, Le Mans…Puis on a sorti un premier EP « Silent Scream » avec cinq titres, qui a rencontré un beau succès » raconte Liam. Le groupe enchaîne ensuite les festivals, jouant même au Hellcity Stage au Helfest 2018. Un festival de renommée, une scène prestigieuse et un public au rendez-vous. Une expérience unique qui lui donne envie de continuer. Whisper Nihgt s’inscrit donc aux Emergences, et est sélectionné cette année. « Même si nous avons souvent joué en live, c’est chaque fois le même stress ! Là, nous avons joué de nouveaux morceaux qui figureront dans le prochain EP, prévu avant l’été. Nous ne nous attendions pas à être finalistes » poursuit Liam. Pour le groupe, qui sort donc un nouvel album et compte enchaîner une tournée, Les Emergences tombent à point nommé. « En cinq ans nous avons gagné en maturité, en efficacité, en technique. Cela va nous apporter encore plus de visibilité ». Pour la finale, c’est sûr, le groupe va envoyer du son.

Type éditorial