Retour
Actualité

Portraits ou voyage en Pays Horps-dinaire

  • Suivez nous sur Facebook
  • Suivez nous sur Twitter
  • Suivez nous sur LinkedIn
  • Imprimer (PDF)

Le Horps, 26 avril 2019. Une journée nuageuse et ordinaire s'achève dans le petit bourg du nord Mayenne et ses quelque 750 habitants. Deux camionnettes blanches sont stationnées sur la place de l'église. Pauline Fontaine et Olivier Hédin, conteurs-voyageurs peu ordinaires, posent discrètement leurs valises en face du bar des Forges...

Création éphémère de la compagnie Oh, Portraits ou voyage en Pays ordinaire raconte un village, ses habitants, ses habitudes... En même temps que le « camping », la rumeur s'installe et va bon train dans les rues de Horps. « nous venons d'établir notre campement provisoire dans ce nouveau village pour les quatre jours à venir. Les torticolis guettent déjà les conducteurs éberlués, des jeunes traversent la place l'air de rien au ralenti un peu étonnés de ce pas de côté dans leur ordinaire. » écrit Olivier Hédin dans son carnet de bord. Le concept ? Le directeur artistique de la compagnie l'explique : « nous arrivons le soir à 18h et nous nous installons sur la place du village. » Seules les autorités municipales et un complice autochtone sont au courant de leurs machinations... « Pendant les premières quarante huit heures, nous laissons planer le doute dans la tête des habitants. Seul un panneau « camping » indique notre présence. » Au troisième jour, la place se transforme en agora...

De cette cohabitation inattendue, les artistes observateurs ont écrit un récit de proximité dont ils feront la lecture théâtralisée lors d'une restitution publique où les habitants occupent une place centrale...

Type éditorial