Retour
 Projet France Travail : Le Département de la Mayenne accueille M. Thibaut Guilluy pour un temps d’échange sur l’accompagnement rénové des allocataires du Revenu de Solidarité active (RSA)
Presse

Projet France Travail : Le Département de la Mayenne accueille M. Thibaut Guilluy pour un temps d’échange sur l’accompagnement rénové des allocataires du Revenu de Solidarité active (RSA)

  • Partagez  ' Projet France Travail : Le Département de la Mayenne accueille M. Thibaut Guilluy pour un temps d’échange sur l’accompagnement rénové des allocataires du Revenu de Solidarité active (RSA)' sur Facebook
  • Partagez ' Projet France Travail : Le Département de la Mayenne accueille M. Thibaut Guilluy pour un temps d’échange sur l’accompagnement rénové des allocataires du Revenu de Solidarité active (RSA)' sur Twitter
  • Partagez ' Projet France Travail : Le Département de la Mayenne accueille M. Thibaut Guilluy pour un temps d’échange sur l’accompagnement rénové des allocataires du Revenu de Solidarité active (RSA)' sur LinkedIn

Le département de la Mayenne est lauréat pour l'expérimentation sur l'accompagnement rénové des allocataires du Revenu de Solidarité Active (RSA). Ce dispositif vise à renouer avec l'ambition initiale du RSA, sous la forme d'un engagement réciproque entre les pouvoirs publics et les allocataires, qui permette à chacun de trouver un chemin vers l'emploi durable. La réforme du RSA garantira à tous le bénéfice d'un accompagnement professionnel hebdomadaire intensif de qualité, personnalisé et adapté aux besoins.

Ce vendredi 06 janvier, le Conseil départemental de la Mayenne a accueilli M. Thibaut Guilluy, Haut-Commissaire à l’inclusion dans l’emploi et à l’engagement des entreprises, pour son premier déplacement dans les Départements !

Ce temps d’échange, en présence des partenaires, la préfecture de la Mayenne et Pôle Emploi Pays de la Loire, visait à préciser les modalités du projet France-Travail et sa mise en œuvre en Mayenne, en fonction des besoins du territoire, des professionnels et des usagers.

L’occasion de rappeler les grands principes de cet accompagnement :

  • Un dispositif pour lever les freins à l’emploi en développant les qualifications et la confiance des usagers pour retourner vers l’emploi

  • Une ambition commune entre l’Etat, le Département de la Mayenne et Pôle Emploi, qui travaillent main dans la main pour trouver des solutions adaptées à chaque usager

  • Un ensemble d’actions qui permettront d’orienter la personne et de faciliter la réinsertion avec des stages, des immersions, des formations, des aides administratifs, un accompagnement sur les candidatures, du bénévolat...

A la suite de cette rencontre, un temps d’échange avec des bénéficiaires du RSA a été organisé à la légumerie du Département de la Mayenne, un établissement conjuguant insertion sociale et alimentation locale. En effet, ce chantier d’insertion permet à desbénéficiaires du RSA de se réinsérer dans la vie active avec la transformation de légumes locaux et de produits frais, ce qui répond également à l’engagement du Département sur la consommation de produits locaux dans les collèges. Actuellement plus de la moitié des produits servis dans les cantines Mayennaises sont locaux (53.81%).

A travers cette expérimentation, le Conseil départemental vise à faciliter le retour à l’emploi des bénéficiaires du RSA. Engagé depuis de nombreuses années dans une politique très active en faveur de la solidarité et de l’insertion, le Département de la Mayenne mobilise des moyens financiers importants dans le cadre de sa politique d’insertion en développant de nombreux outils destinés à accompagner ce public et en allouant à ce titre un budget de plus de 6 millions d’euros en 2022 soit une augmentation de 32 % par rapport à 2021.

Actuellement, 3467 ménages perçoivent l’allocation RSA en Mayenne, soit 1,11 % de la population, un chiffre en baisse par rapport à 2020.

« En Mayenne, dans la poursuite d’une amélioration continue, il est nécessaire d’expérimenter afin de faire évoluer nos dispositifs concernant l’emploi. Il ne s’agit pas d’imposer un travail, il s’agit d’orienter et d’accompagner les usagers pour leur garantir le meilleur accompagnement possible. Cet échange constructif permet de définir les besoins sur notre territoire et d’adapter les différentes mesures à notre Département. »

Olivier Richefou, Président du Conseil départemental de la Mayenne

Type éditorial