Retour
Presse

Session publique du Conseil départemental des 9 et 10 décembre 2021 - budget primitif 2022

  • Partagez  'Session publique du Conseil départemental des 9 et 10 décembre 2021 - budget primitif 2022' sur Facebook
  • Partagez 'Session publique du Conseil départemental des 9 et 10 décembre 2021 - budget primitif 2022' sur Twitter
  • Partagez 'Session publique du Conseil départemental des 9 et 10 décembre 2021 - budget primitif 2022' sur LinkedIn

En amont du sujet « Budget primitif 2022 » le rapport en matière d’égalité entre les femmes et les hommes sera présenté lors de cette session du Conseil départemental.

Un budget vert et offensif

Le Conseil départemental s’apprête à voter un budget 2022 en progression de 4 %, à 372 M€. Plus que jamais, le Département participe à améliorer la vie quotidienne des Mayennais.

Réunie les 9 et 10 décembre, l’Assemblée départementale examinera le premier budget de la mandature 2021-2028. Cet exercice est marqué par un volume conséquent des investissements, portés à 82 M€, ce qui place la Mayenne très largement au-dessus des autres départements de strate identique. Il se caractérise également par un engagement fort en faveur de l’action sociale qui se traduit par une progression des budgets liés à la solidarité et l’autonomie.

Inclusion et maintien à domicile

L’action sociale reste, et de loin, le premier poste budgétaire du Département. Si l’on considère les domaines de l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées, l’insertion, l’action sociale de proximité, la prévention et la protection de la famille, cela représente quelque 171 M€, soit un peu moins de la moitié du budget global. S’agissant des personnes âgées, les efforts du Département porteront notamment sur le financement des allocations individuelles de solidarité pour le maintien à domicile le plus longtemps des personnes âgées. Le Département apportera aussi son soutien financier au secteur de l’aide à domicile. Quelque 6 M€ seront investis pour traduire la mise en œuvre des 12 mesures du plan May’Aînés (soutien aux Ehpad, déploiement de la télémédecine, aide pour l’aménagement de logements en faveur du maintien à domicile, etc.).

Si le nombre d’enfants confiés au service de la protection de l’enfance reste stable (1 068 au 30 juin 2021, dont 234 mineurs non accompagnés), le nombre de jeunes au profil complexe est en progression. Face à cette évolution, il a été développé une offre d’accueil complémentaire, avec pour conséquence une progression des dépenses (+25% pour les établissements, +18% pour les actions socio-éducatives et +60 % pour l’accompagnement spécifique).

Environnement, route, attractivité

Parmi les missions où les investissements progressent fortement figure l’environnement. Le Département affiche une politique volontariste en direction notamment des programmes (déchets et énergies » (2,8 M€ d’aides à la rénovation énergétique des logements), « agenda carbone » (accompagnement de projets lié au développement de la méthanisation) et « mobilités durables » (aménagements de pistes cyclables en bord des routes départementales).

S’agissant des routes, 2022 verra la mise en service du contournement nord de Château-Gontier-sur-Mayenne et ducontournement ouest de Cossé-le-Vivien (le barreau de la RD4 devrait être fixée début 2023).

En parallèle de ces grands projets, le Département poursuit son objectif de renouveler chaque année au moins de 250 km de couches de roulement sur l’ensemble du réseau départemental.

page3image1723024

Accompagner les territoires

Le Département est présent aux côtés de l’ensemble des collectivités mayennaises grâce aux contrats de territoire qui ont été largement plébiscités. Ce sont ainsi plusieurs dizaines de millions d’euros qui ont servi à l’amélioration de la vie quotidienne des Mayennaises et des Mayennais.

2022 verra une nouvelle génération de contrats et le Conseil départemental continuera dans les années à venir à répondre au plus près aux attentes et aux besoins des territoires afin de servir au mieux les Mayennais. Les investissements se poursuivront en prenant soin de considérer chacun des territoires mayennais avec la même attention.

Les chiffres à retenir du budget 2022

Un montant global (372M€), en progression de 14M€ comparativement au BP 2021 (358M€), caractérisé par :

  • Une stabilité de l’autofinancement à 33 M€ ;

  • Une augmentation des dépenses de

    fonctionnement de 18M€ (+ 6,85%) ;

  • Une progression des recettes de fonctionnement de 18M€ (+ 6,11%) ;

  • Un volume conséquent de dépenses d’investissement hors dette (82M€) ;

  • Une diminution de 1M€ (-8,38%) des recettes d’investissement hors emprunt ;

  • Une baisse de 3M€ du recours à l’emprunt (36M€) ;

  • Une augmentation de l’encours de dette de 11 M€.

    A noter : à l’instar de 2021, le doublement des aides aux associations est maintenu cette année. Cette mesure exceptionnelle vise à atténuer, dont l’impact direct ou indirect de la crise sanitaire sur l’activité des acteurs associatifs mayennais.

 

Budget vert – Année 2

La Mayenne a été le premier département de France à voter en 2020 un budget vert pour son exercice budgétaire 2021.

Le budget vert est un indicateur de l’impact de l’action du Département sur l’environnement. Il constitue un véritable outil pédagogique à destination des élus, agents et des Mayennais, dans une dynamique d’amélioration continue, tant en termes d’impact direct que concernant la méthode d’évaluation retenue pour mesurer cet impact. Le but est de tracer un chemin vertueux et de mesurer, année après année, la progression du Département sur ce chemin.

L’impact environnemental du budget est apprécié au regard de 6 axes environnementaux :

Pour ce deuxième budget vert, 43 M€ sur les 61 M€ de dépenses pouvant faire l’objet d’une évaluation d’impact sur l’environnement sont favorables.

 

Plus infos dans le dossier de presse « Budget vert »

 

Type éditorial