Retour
Actualité

Un campus qui séduit toujours plus d'étudiants !

  • Suivez nous sur Facebook
  • Suivez nous sur Twitter
  • Suivez nous sur LinkedIn
  • Imprimer (PDF)

Ce vendredi et samedi se tient le Forum de l’Enseignement supérieur. L’occasion de dresser un portrait du campus universitaire lavallois.

Suivre ses études dans un endroit que l'on aime! Futurs ingénieurs, futurs médecins ou avocats, futurs enseignants...ils ont choisi la Mayenne. Le Conseil départemental a souhaité investir dans l'attractivité de son territoire et l'implantation d'établissements pour les étudiants. Ainsi le campus lavallois rassemble les principaux organismes de formation supérieure, avec deux écoles d'ingénieurs l'ESTACA et l'ESIEA, la fac de droit, l'IUT, l'Ecole supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE). Enfin, dès la rentrée 2019, le site accueillera une première année de médecine. Outre l'accompagnement (aides à la mobilité à l'étranger, attribution de prêts) le département s'investit dans la vie du campus en offrant aux jeunes des espaces conviviaux (cafétérias, salles de travail communes, restauration...)

Un positionnement différenciant

Cette offre attire chaque année un grand nombre d'étudiants, de la Mayenne et d'ailleurs. Il faut dire que l'ESTACA (Ecole Supérieure des Techniques Aéronautiques et de Construction Automobile)  de Laval est classée parmi les meilleures écoles d'ingénieurs de France. Elle forme les futurs experts dans le secteur des transports et de la mobilité. Pour Jean-Michel Durepaire, directeur délégué de l'ESTACA, "l'école bénéficie d'un positionnement différenciant, avec des filières très pointues, plus de 380 intervenants extérieurs (Dassault, Air Bus, Air France...), un écosystème local très dynamique avec des entreprises et des industriels de renom (Gruau, Mann Hummel, GYS...). Les jeunes sont en contact direct avec leurs futurs recruteurs. 100% des diplômés ont un travail 3 mois après leur sortie de l'école".

Des formations pour se spécialiser

Autant de bonnes raisons qui ont séduit Clément Laillé, 21 ans, originaire de Rennes, actuellement en 4è année filière aéronautique à l'ESTACA. "Cette formation m'a permis de me spécialiser dans mon domaine. Mon rêve est de travailler dans une compagnie aérienne! Je vais réaliser mon stage à l'international cette année pour valider mon projet professionnel. " Clément est aussi président du Bureau des Etudiants de l'école car il aime "s'investir, organiser des événements, travailler en équipe". A l'ESIEA, c'est  le monde numérique qu'ont choisi les futurs ingénieurs. Au programme: les systèmes d'information et systèmes embarqués. Anaïs, Thibault ou Maxence y apprennent les sciences et technologies du numérique pour devenir des experts de l'innovation.

Une ouverture sur le monde de l'entreprise

A l'IUT (Institut Universitaire de Technologie), on a le choix entre quatre spécialités : MMI web et création multimédia, GB biologie et laboratoire, INFO informatique et programmation, TC commerce et marketing. Et 4 licences professionnelles dans des secteurs porteurs au niveau de l'emploi. De plus, le pôle alternance permet un accompagnement personnalisé en contrat d'apprentissage ou de professionalisation. Pour Laurent Poisson, directeur de l'IUT, "nous avons des spécialités très attractives, ouvertes sur le monde de l'entreprise. Les jeunes diplômés qui entrent sur le marché du travail sont polyvalents et immédiatement opérationnels."

 

En savoir plus sur le Forum de l'Enseignement Supérieur.

À lire aussi

  • Article

    Vivre ses années d’études dans un endroit que l’on aime ! Sur le département, plusieurs établissements d’enseignement supérieur accueillent les étudiants.

  • Actualité

    Rendez-vous incontournable pour les collégiens et les futurs bacheliers, le Forum de l’enseignement supérieur et des métiers se déroulera les 18 et 19 janvier à l’hippodrome de Bellevue-la-Forêt à Laval, la salle polyvalente étant actuellement fermée pour cause de travaux.

Type éditorial