Retour
Valoriser le bois coupé pour restaurer la lande
Presse

Valoriser le bois coupé pour restaurer la lande

  • Partagez  'Valoriser le bois coupé pour restaurer la lande' sur Facebook
  • Partagez 'Valoriser le bois coupé pour restaurer la lande' sur Twitter
  • Partagez 'Valoriser le bois coupé pour restaurer la lande' sur LinkedIn
  • Imprimer 'Valoriser le bois coupé pour restaurer la lande' en format PDF

La fin de la période de reproduction des oiseaux est associée à la reprise des travaux pour le projet LIFE Avaloirs. Pour restaurer les landes, des arbres (notamment des pins et des bouleaux) doivent être coupés. Que deviennent-ils ensuite ?

Valoriser le bois coupé pour restaurer la lande

Valoriser le bois coupé

Les habitants proches des Avaloirs ont dû le remarquer, plusieurs tas de bois ont fait leur apparition sur le territoire. En effet, le bois coupé lors des travaux de restauration de lande est regroupé et empilé pour pouvoir sécher durant une année, à la suite de quoi il sera broyé dans une machine. Ce bois sera ensuite utilisé pour alimenter les chaufferies locales dans l’Orne et la Mayenne dès cet hiver ! Ce sont aujourd’hui près de 1 200 tonnes de bois qui ont été valorisés représentant un pouvoir énergétique d’environ 6000 MWh (516 TEP, soit approximativement l’énergie contenue dans 600 000 L de fioul).

Et la forêt alors ? 

Pas d’inquiétudes ! Les travaux de restauration permettent le retour de parcelles de landes, pour préserver la diversité des milieux. La forêt constitue toujours le principal milieu des Avaloirs en termes de surface, elle est d’ailleurs le plus grand espace boisé protégé de la région Pays de la Loire.

Le projet Life Avaloirs 

Le programme LIFE

• LIFE signifie L’Instrument Financier pour l’Environnement. Ce dispositif de la Commission européenne permet le financement de projets dans toute l’Europe en faveur de l’environnement, de la nature et du climat. Les actions du volet nature ciblent prioritairement les sites Natura 2000 et la protection des espèces et habitats des directives « oiseaux » et/ou « habitats ».

Le réseau Natura 2000

• Le réseau européen Natura 2000 est un outil de la politique européenne de préservation de la biodiversité. Il regroupe les sites identifiés pour la qualité, la rareté ou la fragilité des milieux et des espèces animales et végétales qu’ils abritent. Le dispositif Natura 2000 vise à une meilleure prise en compte des enjeux de biodiversité dans les activités humaines.

Le projet LIFE Avaloirs

Le projet LIFE Avaloirs vise à sauvegarder des habitats patrimoniaux (landes et tourbières) en déclin. A titre indicatif, 85% des landes de la Corniche de Pail et de la Forêt de Multonne ont disparu au cours des 70 dernières années. Agir sur ces milieux permet de préserver les espèces qui en dépendent, comme le Busard Saint-Martin et l’Engoulevent d’Europe.

Ce projet permet de restaurer les landes et tourbières du Mont des Avaloirs et de la Corniche de Pail pendant 5 ans (2018-2023). Ces milieux sont menacés de disparition principalement par le développement d’arbres (pins, bouleaux) et d’autres plantes (comme la fougère aigle) étouffant progressivement les bruyères. Bucheronnage, fauche et décapage du sol sont donc des interventions nécessaires.

Ces actions sont rendues possibles grâce au Parc Normandie-Maine, bénéficiaire principal et coordinateur du projet, au Département de la Mayenne, bénéficiaire associé, ainsi qu’aux financeurs (le programme LIFE, Natura 2000, l’Etat et la Région Pays de la Loire).

Type éditorial